new old contact g-b D-land

| free stats |blogonautistes |
bottleofbluz [arobas] diaryland.com

avant | après |au hasard

Les gélules sont les liens. Genre.

On ferme. Pour toujours.
14/11/2006 @ 18:05

Eh oui! Toutes choses ont leurs fin, même les mauvaises.

Je ferme ce blog.

pour vrai.


J'y pense depuis longtemps; ça cristallisait. Maintenant c'est fait.

Non seulement a-t-il été la source de trop de rencontres malsaines et d'ennuis indûs, mais il est définitivement le temps de passer à autre chose.

Il semble que malgré l'effort réel que j'ai mis à n'exposerici que la vérité, ma véritée, cela n'aie produit que saloperies et abus.

Pour ceux à qui je pourrais manquer, les deux ou trois lecteurs fantômes d'entre vous, soyez sans crainte, je continuerai de faire de la chronique internet. J'ai des projets en ce sens, des idées, des façons d'exploiter et de démontrer mon réel potentiel d'écrivaine. Vous aurez droit à l'adresse en écrivant à mon adresse à spam: laphaule (a commercial) hotmail point com.

Avant de me lancer dans ce projet, je compte colliger les quelques textes en valant la peine ici. Je les relirai donc tous, les éditerai donc tous et tenterai de tous les corriger. Je détruirai aussi au fur et à mesure ceux qui me paraissent les moins importants.

...Ultimement je détruirai peut-être tout, du moins tout ce qui réside sur Cybernétia. C'est encore à voir.

Ah! Lecteurs. Ceux que je connais. Et les autres. Surtout les autres!
Nous avons vécus bien des choses ensemble, de par ce liens étrange, cet acte qui se voulait intègre mais ne pouvait être que perverti.
En effet, comment rendre vraiment purement mon substrat mental sans le distordre? L'acte de le penser pour l'écrire puis de l'adapter à l'écriture et la perception que j'ai de commettre tous ces actes à la fois est déjà un filtre sérieusement embrouillant. Ajoutons à cela ma maîtrise infiniment impuissante de cette langue et votre compréhension qui ne saurait tout de même être ubique...

Et ensuite, j'ai compris , mais seulement après m'être beaucoup fait mal, et encore toujours de la même façon, que ce n'est pas ainsi que je trouverais mon compagnon perdu, celui qui saurait résonner de pair avec moi sur au moins une note, sublime, éperdue.

Je ne sais pas pourquoi. Et je ne sais pas ce que je ferai à la place, pour trouver.

Mais je suis une fille intelligente. Du du moins c'est ce qu'on dit.

Alors bien des choses,

-L


N'importe quoi.

Si vous trouvez que je suce, allez voir comment eux phellationnent.

Stimulation sodomique-clitoridienne
Coït non consentant | Zoophilie caractérisée | Femme de petite vertue | Sexéther | Fixation Orale et Bondage | Sexually Explicit Gallery |Exxxtreme Hardcore Sluts 4 U |Grosse Saloppe | Jeune Bite |Hit and Run | Horny Stud | Unwilling Cumguzzler |