new old contact g-b D-land

| free stats |blogonautistes |
bottleofbluz [arobas] diaryland.com

avant | après |au hasard

Les gélules sont les liens. Genre.

L danse mal
12/11/2006 @ 21:23

Je n'ai pas mal. Non! Tombée, avec quelques égratignures, quelques perles de lymphes là où la peau s'est errodée... Mais sinon, numéro un.
Ouais, numéro deux plutôt. Je me suis fait voler mon portefeuille et quelqu'un s'est payé une goinfrerie chez "fast food restaurant" sur ma carte de crédit, j'ai la chiasse mais ça sort pas et ça fait 5 ans que je me pète la gueule de la même façon. Au moins j'écris un peu mieux qu'il y a 5 ans. Ces premiers textes, quelles horreurs. Je les relis et n'y comprends rien, sauf que je n'arrive pas à apprendre de mes expériences. Ça nous fait un autre point en commun, à moi et à l'humanité.

Tout de même, je fais des progrès. Typiquement, la L que l'on connaît serait entrain de macérer dans ses glaires d'hargne et de pleurniches. Ce serait les grandes tirades, et puis des pourquoi, et des clameurs, et des imprécations contre la Grande Fourberie Universelle et la particulière, surtout la particulière.
Mais je me sens calme. Indifférente. On se lasse même de ses propres malédictions. Je l'ajoute à ma liste d'abandons. Je les compulses, la mine placide. Après être datés et catégorisés, je les classe. Tire et rabat le couvercle coulissant. Ferme le néon.

Vous savez, par le passé, ceux qui m'aimaient sont revenus. Même après des mois et des années.
Les autres, j'ai tous réussis à les démotionnés de la gloire d'amour que je leur avait donnée. C'est un travail plus ou moins dur selon le cas, mais qui requiert de moins en moins de temps. C'est la pratique!
Je n'ai eu qu'à fumer quelques clopes devant mon miroir, tête en main et les yeux embués.
Puis J, ma raison ambulatoire, mon hémisphère droit marcotté, qui est en pleine imprégnation Hégélienne, elle en bois et en sue, est quand même accourue à l'instant même m'offrir son écoute et son approbation inconditionnelle. L'hémorragie épongée, elle m'a rabouté le rationnel.
Elle se montre optimiste. Elle ne le considère pas comme un trouduc défoncé par des hamsters.
Je reste sceptique. Et puis chaque seconde de silence affermit, détermine la rupture. Il me conforte dans mes sinistres hypothèses. Il y a bien des pièces à convictions, et des plutôt incriminantes (Où étiez vous dans la nuit du 25 au 26 juillet 2005! Que faisiez vous, le 2 septembre 2005! Convennez vous avoir brisé les conditions de probation par la récidive du 4 novembre dernier? Ne mentez pas à la Justice! Votre système de défence ne tient pas le coup; les preuves sont accablantes! Le jury presque unanime à la veille de la délibération! La Peine Capitale! Avouez tout!...)

C'est l'assentiment à mon débarras; Bon vent, qu'on ne me dit pas. Je n'ai pas de brise-bise, je reçois tout ça au visage. Mais ce jonc a pris racine, il ploie, peut ployer, gauchement certes. Mais cet automne ne me charriera pas ailleurs. Chiendent, tes gramines seront fécondes, cette année! Il ne faudra pas mourir encore.

Et pis je n'crois plus que le degré d'appréciation qu'on me porte (ou me refuse) soit validateur de ma personne. Non, non. Système complet en soit. Il ne me faut que la lumière et les lettres.

"Sorry, i lost myself... I think i thought you were someone else"(R.E.M.)

Vous me trouvez calme et sans suppliques. Je n'anticipe rien; mieux, je n'anticipe pas.

Seule, je suis satisfaite. Seule, le monde est cohérent.
Bien scellée, bien pressurisée, je peux traiter avec les autruis. Je me garde pour moi, ça me permet de les voir. Ils me fascinent comme une science, je m'en gave comme d'une sapience.

Mais je ne leurs tendrai plus le cou. Ce pelage est le miens.


N'importe quoi.

Si vous trouvez que je suce, allez voir comment eux phellationnent.

Stimulation sodomique-clitoridienne
Coït non consentant | Zoophilie caractérisée | Femme de petite vertue | Sexéther | Fixation Orale et Bondage | Sexually Explicit Gallery |Exxxtreme Hardcore Sluts 4 U |Grosse Saloppe | Jeune Bite |Hit and Run | Horny Stud | Unwilling Cumguzzler |